fbpx
Bilan comment allez vous ?OK

Le bilan : comment allez-vous ?

Le point de départ de mon approche est un bilan : le bilan de « comment nous allons ».

Quand on fait objectivement ce point GPS interne, on se rend compte que ça va moyen…

Nos organismes sont complètement affaiblis

Nous sommes sur-sollicités en permanence, ce qui nous conduit à l’épuisement, et nous ne mobilisons plus nos organismes (sous-utilisation de celui-ci), ce qui nous conduit à l’atrophie…

Bref, on est à plat !

Notre capacité adaptative est réduite, amoindrie. Alors, on n’arrive plus à s’adapter à ce que nous vivons, à aller vers ce qui est bon pour nous, etc…

Si on s’attache à regarder comment remédier à cela, on parlera rapidement de Vitalité : vitalité physique, mentale, psychologique, émotionnelle.

C’est ça la santé : fonctionner au mieux sur tous ces plans !

La vitalité, c'est la clé !

Ma démarche est de déterminer comment mettre plus de vie dans sa vie, et comment nourrir notre santé dans sa globalité, pour avoir la vitalité qui nous revient (j’ai d’ailleurs créé une programme d’accompagnement collectif du même nom : la Masterclass « Mettre plus de vie dans ma vie »).

Ne l’oubliez jamais : nous sommes faits pour fonctionner de manière optimale ! Pensez à notre machinerie interne : ce coeur qui bat, ces poumons qui se remplissent, les interactions bio-chimiques internes… N’est-ce pas magique ?

J’ai donc déterminé 3 portes d’entrée pour ajouter plus de vie et gagner en vitalité (et en santé et en autonomie …), en m’appuyant sur les lois du vivant et toutes les découvertes sur l’épigénétique ou l’impact de notre environnement sur la santé (je vous renvoie à la lecture de ce post).

Le constat est sans appel !

Comment laisser émerger vos élans, votre potentiel, votre créativité, lorsque vous vous retrouvez dans ce bilan d’épuisement (sur-sollicitation/sous-utilisation) ? Comment faire face, avancer, garder de l’enthousiasme et de la disponibilité pour soi et vos proches ? Comment se récupérer physiquement, se reconstruire, se défaire de symptômes chroniques, et retrouver le chemin de la santé ?

Il faudra d’abord récupérer un peu d’énergie… C’est ce que j’appelle la Vitalité.

Les portes d'entrée

Il est possible de récupérer de la vitalité par ces 3 portes d’entrées :

🍴 Alimentation
🧘🏻‍♂️ Habitudes et attitudes de vie
🏡 Environnement quotidien

Alors, où en êtes-vous ?

Votre processus de régénération passera par :

✔︎ La prise de conscience que quelque chose ne tourne pas rond,
✔︎ Faire le point, regarder votre mode de vie,
✔︎ Déterminer vos ressources personnelles et extérieures (se faire aider),
✔︎ Décider de « faire quelque chose » pour aller mieux,
✔︎ Passer à l’action (mettre en place des actions concrètes pour enclencher le cercle vertueux de la santé globale).

Il est urgent de prendre soin de vous pour pouvoir vous récupérer et pouvoir faire face à ce que nous vivons personnellement et collectivement !

La construction de ce « monde meilleur » tant espéré le requiert… L’urgence de vous rétablir.

Ensuite seulement vous pourrez vous occuper de vos besoins vitaux (article à venir…).

>> Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur un accompagnement en santé globale, cliquez ici ; sur la Masterclass « Mettre plus de vie dans ma vie », cliquez ici.

Pascale Perez

Coach en santé globale & somatothérapeute

www.pascaleperez.life

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

#bilan #réformedumodedevie #santéglobale #loisduvivant #besoinsvitaux #capacitéadaptative #vitalité #takecare #régénération #coachingsanté #healthylife

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
A la une

Articles précédents

Récupérer ou gagner en vitalité n’est pas indispensable seulement quand vous êtes fatigués. Et comment recharger vos batteries ?

Nous avons tous besoin de refaire le plein de vitalité, d’énergie dans notre vie, même si… Même si vous n’êtes pas maladeMême si vous n’êtes pas fatigué•e 24/24hMême si vous aimez ce que vous faitesMême si vous vivez dans votre environnement de rêveMême si vous mangez « healthy »Même si vous êtes bien entouré•e. Pourtant je défends

Doit-on réduire notre état de santé à ce que l’on mange ?​

Je mange bien pourtant je ne suis pas en bonne santé. Voilà ce que j’entends souvent… On connait tous quelqu’un qui mange hyper sainement est qui POURTANT n’est pas en bonne santé, est toujours fatigué, a des problèmes de poids QUAND MÊME, ne semble pas épanoui… Comme si l’argument de l’alimentation comme vecteur de santé

L’impact insoupçonné des habitudes sur la santé

Savez-vous qu’il y a un intérêt majeur à avoir des habitudes ? Et non, avoir des habitudes et des repères n’est pas un “travers” de pantouflard•e ou de casanièr•e, même si on préfère mettre en avant notre côté aventurier et aventurière, car on trouve cela plus sexy ! Avoir des habitudes peut être très utile

Retour en haut