fbpx
Au secours j'ai trop mangé - santé globale

Au secours, j’ai trop mangé ! Voici 2 clés pour vous remettre sur pied

Excès de table ou transition alimentaire, voyons comment faire...

Repas copieux, « riches », pas très digestes qui s’enchaînent en vacances, en déplacement, en affaires, aux fêtes de fin d’année, à la moindre occasion festive… Ces fameux « repas du dimanche », qui se veulent exceptionnels et qui finalement s’invitent trop souvent dans votre quotidien.

Vous (et votre organisme) saturez !

Arrivez-vous à digérer ce « trop » ? 

– Trop de sucre,
– Trop de gras,
– Trop d’alcool,
– Trop de nourriture,
– Trop de tout qui ne va pas ensemble !

Comment cela se passe après ce genre de repas ?

Vous constatez que cette façon de manger ne vous convient pas… ou plus. Ou peut-être avez-vous pris conscience de l’impact de votre alimentation sur votre état général.

Bah oui… comment vous sentez-vous après ce genre de repas ? Vous avez la pêche ? Vous sentez-vous créatif.ive ? Ou encore avez-vous envie de courir un marathon ?

La plupart du temps, c’est tout le contraire. Et c’est bien normal ! Votre organisme focalise toute son énergie pour traiter et digérer ce genre de repas…

Pensez à bichonner votre sytème digestif !

Voici 2 clés pour vous remettre sur pied et « survivre » à ce genre de repas, lors d’une invitation, un déjeuner de travail, ou si vous souhaitez instaurer de nouvelles habitudes et changer votre façon de manger.

Avant cela, j’ai envie de vous rappeler l’importance de bichonner votre système digestif, votre microbiote intestinal, siège de notre immunité (à une époque où on nous parle de virus quotidiennement…).

Saviez-vous qu’il héberge plus de 100 000 milliards de bactéries (2 à 10 fois plus de bactéries intestinales que de cellules dans le corps !). C’est tout ce beau monde qui oeuvre à notre bon fonctionnement.

Il est indispensable d’en prendre soin et de le nourrir de façon favorable, bénéfique pour vous et votre santé.

On sait trop bien aujourd’hui l’impact de l’alimentation et du système digestif sur la santé…

Les 2 clés pour vous tirer votre épingle du jeu

• Clé n°1 : Faites-vous plaisir ! Oui mais...

✔︎ Ajouter des crudités et de la couleur dans vos assiettes.

✔︎ Prenez des petites quantités.

✔︎ Faites des pauses entre chaque mets (version polie pour dire : ne vous ruez pas sur la nourriture et respirez entre 2 bouchées !).

✔︎ Le plaisir de manger est une bonne chose. Cependant pour que les festivités ne vous nuisent pas, faites en sorte de choisir une chose sur laquelle vous allez vous faire plaisir, le « truc » sur lequel vous allez faire exception.

Personnellement lors d’un repas partagé, étant intolérante au gluten, je m’autorise à prendre de cette tarte qui me fait tant envie et je veille à ne pas trop me « lâcher » sur le reste pour maitriser les éventuels désagréments.

• Clé n°2 : Mettez-vous au vert !

Dès le lendemain d’un repas  trop riche, mettez-vous au vert. 

✔︎ Faites une cure de crudités, de salade verte, de fruits frais, de jus de légumes passés à l’extracteur.

✔︎ Buvez des infusions pour drainer vos excès ! Infusions pour le foie ou pour vous aider à digérer, par exemple. Pensez au jus de citron également.

✔︎ Jeûnez ! De petits jeûnes courts et répétés vous ferons le plus grand bien. Expérimentez la « warrior diet » en faisant 1 seul repas par jour. 

✔︎ Faites circuler votre lymphe en bougeant, marchant, courant même si le temps est mitigé (vous ferez d’une pierre deux coups en renforçant votre capacité adaptative !).

Allez, courage... vous êtes sur le chemin !

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez conscience que vous devez modifier quelque chose, ou en tout cas, que cette façon de manger ne vous convient pas.

Ces repas que j’appelle les « repas TROP », sont une bonne opportunité pour faire le point sur ce qui passe et qui ne passe pas. Tiens, tiens… n’y a-t-il pas une analogie entre la nourriture et la vie ?

Quoiqu’il en soit, souvenez-vous que manger doit rimer avec plaisir et également santé…

La frustration est délétère ! Cependant, il est important de connaitre le carburant qui convient à votre machine, et de connaitre également ce qui lui est néfaste…

Le rapport à la nourriture est souvent complexe pour beaucoup. Il peut également être simple, facile, joyeux et avant tout NOURRISSANT à tout point de vue. 

N’est-ce pas ce que l’on attend de notre alimentation ?

Sur ce, je vous souhaite une bonne digestion !

Pascale Perez
Coach en santé globale & somatothérapeute

www.pascaleperez.life

PS : Si vous avez besoin d’aide dans votre démarche de mieux-être, dans votre transition alimentaire, pour renforcer votre organisme, ou gagner en vitalité pour devenir plus fort.e, faites un tour sur le site www.pascaleperez.life, et voyez comment je peux vous aider (programme « Retrouver la pêche » & coaching en santé globale).

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

#healthyfood #healthylife #transitionalimentaire #questcequonmange #cuisinevitalité #bonnesfetes #mangertrop #digestion #jaitropmangé #excesdetable #systèmedigestif #immunité #santéglobale #coachingsanté #semettreauvert #jeuneintermittent #reposdigestif #bougetalymphe

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
A la une

Articles précédents

Le lien, l’ingrédient bon pour la santé et vos projets

C’est le « truc » qui propulse ou plombe dans la vie… mais aussi au niveau de votre santé. Il est reconnu que c’est un élément décisif lors d’une convalescence pour l’espérance de vie pour votre humeur pour l’état du système nerveux, de l’anxiété, pour réguler le stress… pour votre bon développement Mais aussi pour : la

Récupérer ou gagner en vitalité n’est pas indispensable seulement quand vous êtes fatigués. Et comment recharger vos batteries ?

Nous avons tous besoin de refaire le plein de vitalité, d’énergie dans notre vie, même si… Même si vous n’êtes pas maladeMême si vous n’êtes pas fatigué•e 24/24hMême si vous aimez ce que vous faitesMême si vous vivez dans votre environnement de rêveMême si vous mangez « healthy »Même si vous êtes bien entouré•e. Pourtant je défends

Doit-on réduire notre état de santé à ce que l’on mange ?​

Je mange bien pourtant je ne suis pas en bonne santé. Voilà ce que j’entends souvent… On connait tous quelqu’un qui mange hyper sainement est qui POURTANT n’est pas en bonne santé, est toujours fatigué, a des problèmes de poids QUAND MÊME, ne semble pas épanoui… Comme si l’argument de l’alimentation comme vecteur de santé

Retour en haut