fbpx

La loi de l’hormèse et le renforcement par le froid

On sait, avec la popularisation des techniques comme la méditation, la visualisation ou la relaxation, que le mental peut prendre le dessus sur le corps. Vous concevez alors que le corps peut prendre le contrôle sur le mental. L’avez-vous expérimenté ?

En tant que Somatothérapeute depuis 2009, je le vois à l’œuvre à chaque séance ! Notre scénario change lorsque le corps est mobilisé. Le corps s’exprime alors, donnant une autre « version » de ce que nous pensons vivre. De belles prises de conscience en découlent.

En tant que Coach en santé, je vois aussi ce processus opérer. Les sportifs le savent, lorsqu’ils s’adonnent à leur sport, ils ne pensent plus à rien, ils font le vide, lâchent la pression, etc.
Dans le programme vers une santé globale, j’invite les personnes à challenger leurs organismes pour se renforcer en profondeur. C’est le principe de l’hormèse. Dans notre société actuelle, où la technologie se met au service de notre « confort », nombreuses de nos fonctions physiologiques ne sont plus sollicitées. Ce qui appauvrit nos organismes et notre système immunitaire.

Toute fonction sous-utilisée s’atrophie, comme le fait un muscle lorsqu’on ne l’utilise pas.

Il y a différentes façons de challenger le corps.

Je veux vous parler là de l’exposition et le renforcement par le froid.

Peut-être connaissez-vous Wim Hof (surnommé « l’homme de glace »,) et sa méthode qui porte son nom ? Ce néerlandais qui nage sous la banquise sans combinaison, ou qui grimpe le Kilimandjaro torse nu, pour démontrer l’impact de l’adaptation au froid sur le renforcement de notre biologie (études scientifiques à l’appui).

Wim Hof est connu pour ses expériences (exploits, diront la plupart) de résistance aux conditions de froid extrême, et ses études validées par la communauté scientifique en 2014 sur l’impact de sa méthode (exposition au froid + respiration) pouvant contrôler le métabolisme du corps humain et le système immunitaire (en savoir plus ici).

C’est un moyen de laisser toute la puissance de notre organisme s’exprimer !

L’hormèse c’est sortir de sa zone de confort.

Vous sentez-vous plus vivant.e assis.e confortablement dans votre canapé avec votre plaid sur les genoux, thermostat réglé à 21°C, armé.e de votre télécommande domotique, ou confronté.e aux éléments extérieurs (ou immergé.e dans un bain de glace !) face auxquels vous sentez votre sang circuler, votre cœur battre, votre respiration s’enclencher, se réguler et toute votre biologie s’activer ? A quel moment la vie en vous s’anime le plus ?

Nous sommes plus que ce que nous imaginons. Nous devons voir au delà de nos limites apparentes...

Alors avant de plonger vous aussi dans un lac gelé, profitez dès à présent de l’hiver pour vous exposer progressivement au froid et vous renforcer : baissez le chauffage (ou coupez-le), exposez-vous aux éléments extérieurs (le vent, le froid hivernal), couvrez-vous moins, finissez votre douche par un jet d’eau froide. Vous relancez ainsi la machine !
Vous serez surpris des effets ressentis physiquement comme mentalement.
Aucune pensée négative ne résiste au froid. Testez-le !

Le froid : une opportunité d’apprendre à mieux se connaitre et nous mettre en contact avec notre extraordinaire potentiel.

Quant à moi, j’ai décidé de faire un pas de plus vers le renforcement et l’expérimentation de l’hormèse, en partant tout prochainement en stage Wim Hof Method 🥶. Je vais donc me frotter au froid en milieu naturel, équipée de mon plus joli bikini, et expérimenter la puissance de nos organismes quelque peu « rouillés »… Glaçant ET réjouissant, n’est-ce pas ?!

💡 Qui d’entre-vous connait la Méthode Wim Hof ?

💡 Cela vous dit un petit retour d’expérience après mon stage en immersion ? 👉 Dites-le moi en commentaire ou en MP.

 

Bien entendu, tout cela se fait progressivement, et vous pourrez ressentir rapidement des modifications dans votre vie.

Et comme toujours, ne me croyez pas sur parole, expérimentez !

Pour aller plus loin sur la méthode Wim Hof :

• « Tout ce qui ne nous tue pas », Scott Carney

• « The Iceman, suivez le guide », Wim Hof & Koen Jong

Suivez-moi sur les réseaux sociaux !

#renforcement #versunesantéglobale #froid #wimhof #hormèse #pleinpotentiel #mental #coachingsanté #sortirdemazonedeconfort #capacitéadaptative #vivreenconscience

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
A la une

Articles précédents

Trouver sa propre ressource, par la somatothérapie et la santé globale

L’accompagnement dans la peau… Ce qui m’anime profondément depuis toutes ces nombreuses années est d’AIDER. D’une manière ou d’une autre, que cela paraisse évident ou pas, que cela soit conscient ou pas.  Que ce soit en entreprise, à mon ancien poste d’assistante de direction comme en cabinet en tant que thérapeute, dans ma vie perso

Newsletter du mois d’août

https://youtu.be/VfHz5Y5PJYg Bonjour ! Voici la nouvelle newsletter, avec une version vidéo si vous préférez m’écouter  ! Quelques soucis techniques à l’enregistrement, m’ont demandé un petit montage maison, et m’ont surtout empêché de vous dire aurevoir à l’écran. J’ai décidé de vous l’envoyer malgré ça… J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur (je travaille sur mon perfectionnisme

Le bilan : comment allez-vous ?

Le point de départ de mon approche est un bilan : le bilan de « comment nous allons ». Quand on fait objectivement ce point GPS interne, on se rend compte que ça va moyen… Nos organismes sont complètement affaiblis :   • On est sur-sollicités en permanence → Épuisement • On ne mobilise plus nos organismes (sous-utilisation) →

Détox, ou « faire le ménage »

Je parle souvent de « faire le ménage » ou de « sortir les poubelles », lors de la 2ème phase du processus vers une santé globale (>> voir le programme d’accompagnement individuel). Car, en effet, lorsque le corps récupère de l’énergie par une alimentation qui lui correspond, additionné de quelques habitudes mises en place (respiration, repos, pensées positives…), il

Comment notre environnement nous nourrit

Comment notre environnement nous nourrit au delà des aliments que nous mangeons ?   « Les films que nous voyons, les gens que nous côtoyons, les lieux que nous fréquentons affectent notre vitalité en provoquant en nous des états expansifs ou tristes ». Guy Corneau parle des « nourritures subtiles » et de leur impact sur l’organisme. Car oui,

Retour haut de page